L'Inde change son E-visa!

14-04-2017 14:22, par

L'inde vient en ce début de mois d'Avril de modifier un certain nombre de points pour son e-visa. Nous faisons le point ensemble afin d'y voir plus clair.

Il est désormais possible de se procurer un visa électronique dit e-visa, si vous souhaitez vous rendre en Inde. Bien que ce e-via soit déjà disponible depuis le 1er Mai 2015 pour les français, il est dés à présent disponible en trois sous catégories, le e-visa touristique, le e-visa d'affaires et le grand nouveau le e-visa médical. Pour ce dernier, sachez que des comptoirs d'immigrations spécifiques ont été mis en place notamment dans les aéroports de Delhi, Mumbaï, Kolkata, Chennai, Bengaluru et Hyderabad. 


En plus de ce nouveau visa électronique le gouvernement a procédé à certains changements, et cela s'avère plutôt positif pour les touristes. 

- La durée du séjour

Il était auparavant possible de séjourner en Inde pour une période de 30 jours, il est désormais possible d'y rester le double du temps soit pour une durée de 60 jours. 

- Le nombre d'entrées.

Le e-visa initial ne proposait qu'une seule entrée possible sur le territoire indien, il est désormais possible de faire une seconde entrée sur le territoire, tant pour un visa touristique que pour un visa d'affaires. Notez que vous pouvez faire une troisième entrée en Inde, mais uniquement pour les détenteurs d'un visa électronique médical.

- Demander son visa.

Afin de préparer votre voyage vous pouviez faire votre demande de e-visa en ligne jusqu'à 30 jours avant votre départ. Il est désormais possible de réclamer votre e-visa jusqu'à 120 jours, soit 4 mois avant votre départ. 

- Aéroports.

Le e-visa n'est valide que si vous rentrez dans le pays via une quinzaine d'aéroports. Il est désormais possible d'entrée dans le pays via 24 aéroports et notamment celui de Pune. Pensez donc à vérifier la liste complète des aéroports concernés avant de faire votre demande de visa électronique. 

Ports maritimes.

Suite à la nouvelle liste d'aéroports, sachez que les ports maritimes de Cochin, Goa et Mangalore seront accessibles avec le e-visa. C'est donc une bonne nouvelle pour les touristes ayant une préférence pour les croisières. 


En dépit de tous ces changements aucune hausse de prix pour le visa électronique n'est envisagé. 

Sachez que ce n'est malheureusement pas le cas du visa touristique classique qui a, lui, vu son prix plus que doubler : 104 € actuellement contre 45 € il y a encore quelques mois. Ce constat est similaire pour les visas de conférence et médical qui ont tous les deux atteints le prix de 85 € contre 23 € auparavant. 




Réactions